AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Stephen FILLMORE | In an empty place

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Stephen Fillmore

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 25

MessageSujet: Stephen FILLMORE | In an empty place   Mar 3 Juin - 22:16







" I'll fix these broken things
Repair your broken wings
And make sure everything's alright "


I. Avant le crash
    Nom(s) : Fillmore, il doit avoir un lien très éloigné avec l'ancien -ou plutôt le treizième président des Etats-Unis-.
    Prénom(s) : Stephen, Donnovan
    Surnom(s) : Il n'échappe pas à la règle et ne peut se défaire du surnom Steph', bien qu'il ne l'approuve pas. C'est comme ça, point. Il est collé sur son front comme Sam l'est à Samuel et Alex à Alexandre. Ensuite, viennent les surnoms affectifs qu'il récolte depuis sa tendre enfance. Il serait difficile de les lister tant ils sont nombreux et diffèrent les uns des autres. S'ajoute également à ces surnoms, le mystérieux "L'homme en noir" donné par ses collègue de la NSA qui ne cesse de le comparer aux hommes de Men In Black.
    Âge : A ce jour, Stephen est âgé de trente-quatre petite années. Petites, car il ne les fait vraiment pas, n'est-ce pas ?
    Date de naissance : Stephen est né lors un 02 mars particulièrement pluvieux.
    Lieu de naissance : Il a vu le jour à dans la capitale de l'État de Pennsylvanie, Philadelphie, aux États-Unis.
    Nationalité : Il est Américain de naissance, d'un père Américain et d'une mère Irlandaise.

    Groupe sanguin : Le groupe sanguin de Stephen est l'un des plus rares au monde, seul 1% de la population le possède, et il en fait parti. Il est AB - et, est donc, receveur universel.

    Occupation : Après avoir suivi des études dans la prestigieuse académie de Harvard pour devenir chirurgien, Stephen se tourna finalement, après un an de médecine vers celle de Pennsylvanie, de laquelle il ressortit diplômé de Mathématiques. Mais son ambition le poussant encore plus loin, il intégra la CIA après deux ans de formation intensive au camp Peary près de Williamsburg. Au début, simple analyste chargée de développer de nouveaux programmes de surveillance, il fut, après quelques années affecté à la NSA, un service qui coordonne l'ensemble des activités humaines de renseignement à l'étranger, y compris celles du FBI et du Département de la Défense. En bref, il est le lien entre les différents services de renseignement américains.

    Adresse :

    Contexte familial : Lorsque le nom Fillmore est prononcé au sein de la NSA, de nombreuses têtes se redressent et de nombreux torses se gonflent soudainement. Les manches à balai eux-même ne pourraient pas se planter aussi droit. En effet, en plus d'être le nom de l'un des anciens présidents des États-Unis d'Amérique, c'est aussi le nom du précédent directeur de la NSA, un homme autoritaire mais très respecté, qui décéda malheureusement après quatre ans à la tête de ce poste. Ancien général dans l'US Air Force, c'est avec ambition et autorité qu'il éleva son unique enfant : Stephen. Le jeune garçon n'ayant jamais connu sa mère, -celle-ci a en effet quitté le domicile conjugal, prétextant un mari bien trop souvent absent-, il ne ne reçut pour éducation que celle d'un père, ex-militaire, pour qui les valeurs patriotiques étaient les plus importantes. Servir son pays, le protéger. Il n'a cessé de le lui répéter depuis le jour où Stephen sut parler. Son destin était déjà tout tracé, écrit. Il ne serait ni médecin, ni avocat, ni acteur ... des rêves futiles et passagers au yeux de Mr Fillmore. Il s'engagerait dans l'armée, deviendrait conseiller au Pentagone, informaticien pour la CIA, agent infiltré pour le FBI, agent de liaison pour le KGB ou je-ne-sais-quelle-agence de je-ne-sais-quel-pays, mais rien d'autre. Avec les années, alors que la relation père-fils se détériorait fortement, Stephen prit la décision de quitter sa ville natale pour se rendre à Harvard, où il suivrait des études de médecine, coûte que coûte. Il voulait sauver des vies. Néanmoins, lorsqu'à la fin de sa première année, le téléphone retentit au sein de sa petite chambre universitaire, Stephen prit la décion qui marqua à jamais sa vie. Arrêter la médecine, être accepté à l'académie de Pennsylvanie, devenir mathématicien/informaticien et suivre les traces de son père, décédé.


• Particularités

    - Il aime énormément les animaux, et selon certaines mauvaises langues, bien plus que les êtres humains. Bizarrement, et bien qu'il n'en possède pas chez lui, il ne ressent aucune peur devant des animaux tels que des serpents, des rats ou des araignées.
    - La toute première chose qu'il fait le matin, dès que ses yeux sont enfin décollés est de vérifier s'il y a quelqu'un à côté de lui, et ce depuis qu'il a exactement seize ans, en gros depuis la fois où il s'est réveillé avec un autre homme endormi à côté de lui. En gros.
    - Contrairement à de nombreuses personnes, Stephen déteste du verbe D-E-T-E-S-T-E-R le café ainsi que le thé. Depuis toujours, il ne boit que du chocolat chaud avec une noisette de lait.
    - Grâce à son métier, mais également à l'héritage que lui a légué son père, Stephen a souvent été tenté de dépenser son argent en un claquement de doigt et ce, dans n'importe quel domaine. Mais, préservé par une force étrange, il n'a jamais fais de gros excès, et la seule chose qu'il se permet de temps à autres sont des costumes deux pièces italiens, signés Armani, Dolce&Gabanna, Ermenegildo Zegna, Salvatore Ferragamo.
    - En Pennsylvanie, il possède une Ford Mustang GT convertible de 2005, un petit bijou offert lors de sa promotion à la NSA. Néanmoins, il aura fallu quelques années à la NSA avant d'enfin oser lui offrir puisque, même étant un très bon agent ainsi que tireur, Stephen est, comment dire, un conducteur très, nerveux, malpoli, impatient et surtout assez violent. Il ne l'a d'ailleurs conduit qu'une seule fois dans sa vie.
    - Il n'est pas superstitieux pour un sous mais ne passera jamais sous une échelle ou ne récitera jamais Bloody Mary trois fois de suite devant un miroir, dans une piéce sombre, une chandelle à la main.
    - Stephen est polyglotte. Il parle l'anglais, le français, l'espagnol et l'italien à la perfection, et réussit à prendre les accents correspondants très rapidement. En tant qu'agent de la NSA, il se doit aussi de connaitre quelques bases de langues plus minoritaires.
    - Il croit en la prière du feu mais également aux médecines parallèles et aux effets curatifs des plantes.
    - Il porte toujours sur lui la chevalière de son père qu'il a récupéré lors du décès de ce dernier.
    - Déjà, il a sens de l'humour franchement particulier. Ensuite, le peu d'histoires drôles -et non blagues, nuance- qu'il raconte, ne font souvent rire que lui et ne sont jamais dîtes au moment adéquat.


• Ce que les autres ne savent pas forcément
    - Premièrement, une chose que Stephen garde bien pour lui, est son ancienne dépendance aux jeux d'argent. Une dépendance forte, dévastatrice, isolante, néfaste et pathologique mais également une source d’excitation et de détente infinie. Une dépendance qui dominait entièrement sa vie. Il commença à jouer pour pouvoir payer son entrée à l'université, mais rapidement, une certaine addiction s'empara de lui et le poussa jusqu'au bout de propres limites. Il lui fallut recevoir quatre uppercuts dans le bas ventre, trois à la mâchoire et deux dans le dos pour qu'il se stoppe enfin.
    - Peu de personnes le savent, mais durant sa première -et dernière- année de médecine à Harvard, Stephen s'est laissé entrainer dans une sorte de "secte", un groupe d'étudiant se réunissant chaque nuit, pour essayer de rentrer en contact avec les morts. Après plusieurs séances infructueuses, qui lui donnèrent plus de maux de tête qu'autre chose, Stephen les quitta.
    - Stephen n'a jamais eu de très bonnes relations avec son père et, ne s'est jamais réellement vanté d'être son fils. Il n'aborde que rarement que le sujet, mais bien sûr, lorsqu'il est questionné à ce propos, il livre quelques efforts considérables et s'exprime comme de nombreux fils à propos de leurs père. Il évite néanmoins, et ce le plus souvent possible, d'ajouter qu'il est le fils de l'ancien directeur de la NSA, ne souhaitant pas être aussitôt catalogué comme un enfant pistonné, né avec des avantages considérables. Il ne s'attarde pas non plus sur le fait que son père est aujourd'hui décédé, ce qui lui vaut pas mal de situations plutôt embarrassantes.
    - Il ne l'avouera jamais, mais s'il devait aujourd'hui revenir en arrière, Stephen ne quitterait pas la fac de médecine.
    - Sous un masque de leader, Stephen cache un caractère peu sûr de lui, qui ne cesse de se remettre en question. Depuis son plus jeune âge, Stephen n'entendait de la bouche de son père que les mots : "Tu n'arriveras à rien." "Tu n'as pas l'étoffe d'un meneur." Et peu à peu, ces phrases s'attachèrent à lui comme des parasites. Aujourd'hui, il essaie de palier ce manque de confiance en soi par un caractère de fonceur, qui ne prend pas toujours le temps de réfléchir calmement avant de prendre une décision.


• Vie, telle qu'elle était auparavant

_________________

Paweke <3 & astryal @ LJ

THE ELVES ARE GONNA WIN
QUEEN OF FONDCOMBE
LEGOLAS'WIFE
TURN ME MICK
IN LOVE WITH JOSEF KOSTAN


Dernière édition par Stephen Fillmore le Mer 18 Juin - 23:20, édité 52 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Fillmore

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 25

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Mar 3 Juin - 22:16


astryal @ LJ



II. Le crash

    Classe : Première classe. Autant profiter des moyens dont dispose la CIA.
    Aller ou Retour : Un retour.
    Raisons : La raison principale de ce voyage était purement professionnelle. En effet, lors d'un important meeting réunissant les plus anciens agents de différents agences dont la NSA, Stephen fut affecté au service de renseignement intérieur australien pour quelques semaines. Il devait rencontrer le gouverneur de Nouvelle-Galles du Sud, être mis au courant des plans adoptés en Australie à propos du contre-espionnage et de l'anti-terrorisme, et rentrer le 12 septembre, pour informer ses dirigeants de tout ce qu'il avait appris.
    Objets sauvés : Autant dire, que, premièrement, toute la technologie dont disposait Stephen avec lui et même dans ses valises -Ordinateurs portables, cellulaire, GPS, et son arme également- s'est littéralement envolée ou a plutôt coulée au fond de l'océan. Nul besoin de préciser, que quand bien même il les aurait retrouvé, ceci n'aurait jamais été en état de fonctionner. Après tout, ils avaient beau être fourni par la NSA, être de la haute et toute dernière technologie, ils ne résistent quand même pas à crash d'avion, à une violente secousse puis à un plongeon dans la mer. Néanmoins, comme si la bonne étoile qui l'avait déjà sortie de pas mal de galère depuis sa naissance veillait encore sur lui, Stephen, lorsqu'il se réveilla sur la plage, eut la bonne surprise de voir que, dans ses poches de veste, étaient encore enfermés : un stylo, un briquet, sa carte d'agent de la NSA -il aurait très bien pu la perdre, elle ne lui apporterait strictement rien-. Il fut aussi réellement soulagé de voir qu'il n'avait pas perdu sa chevalière lors du crash. Quelques jours plus tard alors qu'il croyait avoir perdu tous ses vêtements, ce fut avec une surprise immense qu'il découvrit, à moitié ensevelie sous le sable l'une de ses valises, et par chance celle contentant la plupart de ses vêtements de détente, deux de ses costumes de fonction et fort heureusement, quelques produits éparpillés provenant de sa trousse de toilette.
    L'île et vous : Avec des bases solides de campings et des notions de scoutisme suffisantes, Stephen ne fut pas aussi perdu sur l'île que d'autres naufragés. Il sut se débrouiller avec les moyens du bord, par exemple pour pêcher des petits mais au moins frais et mangeables poissons, et ne fut pas effrayé lorsque l'idée partir à travers la forêt fut émise. Il put ainsi explorer en compagnie de plusieurs autres personnes -dont Matthew- les entourages de l'île et trouver de quoi s'abriter un minimum. Il était également conditionné pour aider, puisque sa seule année de fac de médecine lui permis de secourir avec l'aide d'Alice plusieurs vies humaines. Généralement, elle était la connaissance, le cerveau, et lui faisait office de voix, mais pas seulement. C'est également sur l'île que Stephen appris de nouvelles façons de voir la vie : Ne plus vivre avec de lointains et fastidieux projets mais plutôt profiter de chaque instants. Une notion très typique après ce genre d'expérience mais à laquelle il attache beaucoup d'importance.


• Souvenir sur l'île

    12, Sept 2007 – 10h56 p.m: Together, we'll be stronger.

    « JE PEUX AIDER, JE PEUX AIDER » S’égosilla le jeune homme, assurément décidé à aider et à sauver des vies. Il n’avait peut-être fait qu’une année de médecine, mais il l’avait faite avec persévérance, courage et sérieux. Il n’avait pas lésiné sur les heures de lecture, à la bibliothèque ou chez lui. A cette époque, seule sa vie professionnelle et donc scolaire importait. On lui avait tellement répété que la clef du succès était le travail, qu’il devait fournir un travail acharné s’il voulait un jour réussir qu’il en avait oublié de vivre. Et tout ça pourquoi ? Pour abandonner au bout d’un an, suivre les traces d’un père décédé et lui rendre hommage. Un hommage auquel il n’avait sûrement pas prêté attention de là où il était.

    « Je peux aider » S’essouffla-t-il une dernière fois, avant de tomber à genoux près d’un petit garçon, âgé d’à peine sept ou huit ans qui n’aurait jamais dû se trouver là. Ni sur cette île, ni sur ce vol, pas à cette place. Il aurait dû être assis à l’extérieur, dans un jardin ensoleillé, racontant sa petite journée à deux parents amusés et admiratifs, qui n’auraient cessé de lui demander ce qu’il avait dessiné, écrit et appris. Il aurait dû être là-bas. Pas allongé sur une île, à moitié enseveli sous le sable, le corps recouvert d’égratignures plus ou moins importantes, des larmes lourdes roulant le long de ses joues.

    « Ne t’en fais pas, ça va aller. Ca va aller. » Répéta t-il une dernière fois, passant sa main le long de sa joue, tentant de le réconforter du mieux qu’il pouvait. Il n’était pas doué pour ce genre de chose, surtout pas près d’un enfant de cet âge, dans cette situation. Que pouvait-il dire, faire. Il n’avait pas de matériel médical approprié, ses connaissances se limitaient à un an de médecine et sa force d’esprit disparaissait littéralement devant un enfant. Il pouvait supporter beaucoup, énormément même, mais pas ça.

    Respirant un grand coup, il cligna rapidement des yeux remettant ainsi de l’ordre dans sa tête et s’essuya les mains sur sa chemise blanche, déchirée de part en part. Examinant le jeune enfant avec plus d’attention, ses yeux s’arrondirent en quelques secondes, et son cœur s’accéléra. Il perdait beaucoup trop de sang. Il en avait perdu beaucoup trop.


    « Tu vas t’en sortir. » Continuait t-il d’assurer alors que tous ses sens lui criaient que non, il ne survivrait pas. « Tu vas y arriver. On va y arriver. » La survie de cet enfant, sa propre survie à lui, il les avait reliées, connectées. S’il parvenait à le sauver, il parviendrait à se sauver lui-même, n’est-ce pas ?

    Ses mains vinrent se poser par automatisme sur la blessure la plus apparente, celle par laquelle le flux de sang le plus important s’écoulait. Il sentit le visage de l’enfant se tirer, la douleur faisant, mais il ne pouvait pas diminuer la pression. Il devait rester ainsi et essayer de contenir le sang à l’intérieur.


    « Je suis désolé, mais je dois … » Alors qu’il s’efforçait de lui expliquer pourquoi il appuyait ainsi, pourquoi il devait le soigner avec des moyens rudimentaires et en aucun cas approprié, une présence se dessina à ses côtés. Alice.

    « Je peux vous aider aussi cette fois. »
    « J’ai du mal avec les enfants. » Confessa t-il alors.
    « Je sais. On est tous pareil. »

    Rapidement, les longs discours s’effacèrent et laissèrent place à une efficacité sans pareil. Arrachant de sa chemise des lambeaux de tissu, les plus propres possibles, la jeune femme rassurait, expliquait ce qu’ils étaient en train de faire. Elle prenait le temps. Il y avait des dizaines voir des centaines de personne dans le besoin à ce moment précis, mais elle accordait à chacun le temps qu’il fallait. Elle se précipitait quand il le fallait, mais parvenait à ralentir la cadence lorsque le besoin se faisait ressentir.

    « Tissu. »
    « Tissu. »Reprit-il tout en le lui passant.
    « Il faudrait du feu. »
    « Du feu ? »
    « Oui, il faudrait faire couler de … »
    « La cire ? »
    « Exactement. »
    « Pour cicatriser ? »
    « Oui. »

    Alors qu’ils échangèrent un sourire complice, Stephen sortit de sa poche son briquet et, vérifiant que la flamme était intacte, il le tendit à Alice avant de se lever.

    « Je vais chercher ce qu’il nous faut. »

    Elle hocha la tête et Stephen s’éloigna, cherchant auprès des autres passagers mais aussi dans les débris de l’avion, ce dont ils avaient besoin pour secourir les blessés. Secourir. C’était incroyable mais ce mot sonnait vrai à ses oreilles. Il aidait.

    20, Sept 2007 – 4h56 p.m: Coconuts are dangerous, but Coconuts are cool.


Dernière édition par Stephen Fillmore le Mar 10 Juin - 23:48, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Fillmore

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 25

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Mar 3 Juin - 22:16



    27, Sept 2007 – 01h01 a.m : Yes, my name is Fillmore. No, I'm not a jerk.

    Un sourire s’esquissa au bord de ses lèvres, alors qu’un inopiné rire nerveux s'en échappa. Levant un regard vaguement embarrassé vers Randall, il fut rapidement soulagé de constater qu’elle n’avait rien trouvé de déplacé ou d’irrespectueux dans celui-ci. Et puis, à part ça, ils ne leurs restaient pas grand chose : Des regards, des sourires, des rires ... Rien de plus. Sur cette île, il n'avait ni repère, ni biens, ni contacts avec le monde extérieurs. Ils ne leur restaient qu'eux-même. Oui, ils étaient seuls.

    « Stephen Fillmore », répliqua t-il par la suite, tendant sa main à son tour. Il lui adressa un sourire chaleureux, mais la récente blessure qu'il s'était faite sur la lèvre, l'empêchait de pleinement le terminer. « J’ai jamais eu de surnoms lycée alors vous pouvez m’appelez comme vous le voulez. Steph, Stee … Mais je me souviens d’une fille Eléonore Dupont … » Il s’arrêta quelques instants, tourna la tête vers Randall, et persuadé que ce nom l’avait perturbé, il ajouta. « Ne riez pas, j’ai été dans une école F-R-A-N-C-A-I-S-E, l’horreur je vous raconte pas. Enfin bref, elle m’avait surnommé … » Il fronça quelques instants les sourcils, plissa le nez et s’efforça de trifouiller dans sa mémoire, une mémoire qui lui jouait pas mal de tour dernièrement. Impossible. Il était tout bonnement incapable de remettre le doigt sur ce fichu surnom qu'on lui avait attribué étant plus jeune. Se grattant le front avant de laisser sa main passer à travers ses cheveux, il releva le regard vers Randall, son manque de réaction l'ayant interpellé.

    « J’ai dit quelque chose qu'il fallait pas ? »
    « Non, non. »
    « J’ai pas dit quelque chose qu’il fallait ? »
    « Non, »
    « J’ai dit la moitié de quelque chose que j'aurais dû ou pas dû dire ? »
    « Non ! Pourqu- »
    « J'ai oublié de dire quelque chose que vous pensez que j'aurais dû dire ? »
    « Non, non et non ! »
    « Alors quoi ! ? »
    « Votre nom … »
    « Fillmore, F-i-l-l-m-o-r-e, avec deux L et un seul M et un E à la fin pas après le deuxième L bien sûr. »
    « ... »
    « C'est aussi le nom du treizi- »
    « de l’ancien directeur de la NSA.
    « Aaah lui. » S’écria t-il alors, comme si son propre père était la dernière personne à laquelle il pensait à ce moment précis.

    « Vous le connaissez ? »
    « Et bien, c'est ... »
    « Parce que franchement, lui, c'était le roi des cons. »
    « ... »
    « Et que je demande à machin de m'apporter mon café, et que je redemande une noisette de lait, avec s'il vous plait, un petit chocolat en poudre à côté pour faciliter la digestion et ... »

    Les gestes s'accommodant aux paroles ainsi qu'au ton qu'elle prenait, Stephen s'il avait eu le cœur à ça, aurait franchement bien rit. Il se contenta de la regarder longuement, admirant néanmoins à quel point la ressemblance était frappante. Non pas qu'elle ressemble de près ou de loin à Fillmore Père, mais cette façon de l'imiter, le visage qu'elle arborait. Elle avait un certain don ... pour imiter les cons -selon ses propres mots.-

    « Croyez-moi, mis à part le fait qu'il avait toujours des cravates impeccables, vous n'avez rien de luisant à porter le même nom que ... »
    « .... mon père. »

    La pénombre de la nuit les empêchait peut-être de se voir complètement, mais il n'était pas bien difficile de deviner, à cet instant, la couleur des joues de Randall, l'expression confuse qu'elle devait arborer et l'envie considérable de se terrer sous le sable qu'elle devait ressentir.

    « C'est quand même quelqu'un de bien, de droit, de respectueux, d'autoritaire mais de très persévérant ... Quelqu'un de bien en somme. » Un semblant de rire nerveux lui échappa, et alors qu'elle pensait la situation gênante traversée, une dernière note lourde s'interposa.
    « Il était, » Souffla alors le jeune homme, d’un ton évasif.
    « Il s’est adouci ? On lui a appris les bonnes manières ? Quelqu’un l’a apprivoisé ? Vous l’avez … »
    « Il est décédé. »La nouvelle tomba comme une lame de guillotine, et, selon quelques oreilles mal-placées, le même son tranchant aurait retenti. Les silences précédents n'avaient rien de comparables à celui-ci. Il était plus lourd, plus gêné, plus effrayant mais aussi plus surpris et confus … Des tas de sentiments se mélangeaient à une vitesse folle, et Stephen lui-même n'aurait su les remettre en ordre.

    « Je suis désolé » Fit-elle, quelques minutes plus tard, d'une petite voix, les yeux rivés vers le sol. Elle avait vraiment gagné la palme ce soir. « Je pense que le mariage est annulé là, non ? »
    « Hum, on appellera ça : Notre première discorde conjuguale basée sur le passé trouble de chacun et nos caractères respectifs. »
    « Ca me va.. »

    Pendant que Randall laissait filer le sable entre ses doigts, Stephen tira légèrement sur la couverture qu'il avait apporté en arrivant, un vent plus frais ayant balayé leurs deux corps. Les couvertures avaient été de trop dans l'avion, mais dans le cas présent, il en aurait bien demandé une de plus à l'hôtesse. Mais il n'y avait plus d'hôtesse, plus d'avion non plus.

    « Vous voulez devenir le prochain directeur de la NSA ? L'interrogea finalement la jeune femme.
    « Je ... »
    « Non parce que dans ce cas-là, on aura plusieurs problèmes de couple »

    Deux faibles éclats de rire fusèrent et vinrent se mélanger à l'atmosphère lourde entourant les deux rescapés. L'ambiance s'était légèrement apaisée et les quelques sourires échangés l'avaient teinté d'une once de sérénité.

    « Je ne pense pas, non. Je me contente d'être un agent de liaison on va dire. »
    « Les gens vous comprenne, vous, quand vous leur expliquez votre métier ? »

    Quelques peu surpris de cette dernière question, Stephen, sceptique finit par lâcher, sa main venant se poser sur le bras de la jeune femme dans un élan de réconfort amusé.

    « Je suis agent immobilier la plupart du temps. »
    « Hum. Intéressant. Pas con du tout. »
    « Tous les Fillmore ne sont pas des cons, vous voyez »
    « ... »



III. Conséquences

    Don :


• Ce qui a changé

IV. Autres

    - Il sait ce qu'il vaut en tant qu'automobiliste mais ne peut pas s'empêcher de rejeter la faute sur les autres, même lorsqu'il est évidemment le fautif.
    - Il a une sainte horreur des transports en communs.
    - C'est un assez bon cuisiner mais par flemmardise, il préfère commander des plats par téléphone, déjà préparés et instantanés.
    - Le son rocailleux mais mélodieux de sa voix lui a déjà valu quelques agréables commentaires qui l'ont poussé, plus jeune, à se présenter à différents castings pour devenir chanteur.
    - Il joue en outre très bien de la guitare.
    - Il ne cesse de chanter Surrender de Cheap Trick, de loin sa chanson favorite et ce, dès qu'il le peut. Randall en sait quelque chose.



Avatar : Matthew Fox, le ravageur

Pseudo : Emma Dinozzo-Hunt-Booth-Gibbs-Kostan-Barns
Garçon ou fille : Petite fleur délicate
Où avez-vous connu le forum ? J'ai dû susurrer un "Je t'aime" à l'oreille de Boone
Commentaires : JE NOUS KIFFE LES MEUFS Laughing

_________________

Paweke <3 & astryal @ LJ

THE ELVES ARE GONNA WIN
QUEEN OF FONDCOMBE
LEGOLAS'WIFE
TURN ME MICK
IN LOVE WITH JOSEF KOSTAN


Dernière édition par Stephen Fillmore le Mar 10 Juin - 23:44, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Randall Eastwood

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Mar 3 Juin - 22:24

Je t'aaaaaaaaaaaaaiiiiiiiiiiime.

_________________

LEMONADESTAND @ LJ

I'M A DWARF AND I'M PROUD OF IT
QUEEN OF ROHAN
EOMER'S WIFE
I WAS EAT BY MICK St JONES
I AM IN LOVE WITH FRED WEASLEY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Alice Pollack
Admin
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Mer 4 Juin - 11:40


_________________

DAYNWASHERE @ LJ

I'M A DWARF AND I'M PROUD OF IT
QUARTER MISTRESS OF GONDOR
FARAMIR'S WIFE
I MARIED HARRY POTTER
AND MY BROTHER IS DRACO MALFOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Matthew Richardson

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 26

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Mer 4 Juin - 17:23

COMMENT QUE JE TE N'AIME TROP DUBBLE DE MON COEUR

_________________

BY MATA090680 @ LJ

THE ELVES ARE GONNA WIN
QUEEN OF GONDOR
ARAGORN'S WIFE
I MARIED GEORGE WEASLEY
DIES IF JAMES SMILES TO ME
BECAUSE IT'S OBVIOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Fillmore

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 25

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Mer 4 Juin - 21:04

Je vous aime d'amour

_________________

Paweke <3 & astryal @ LJ

THE ELVES ARE GONNA WIN
QUEEN OF FONDCOMBE
LEGOLAS'WIFE
TURN ME MICK
IN LOVE WITH JOSEF KOSTAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Pollack
Admin
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Jeu 5 Juin - 19:00

On a tous des groupes sanguins top délire je trouve Laughing

_________________

DAYNWASHERE @ LJ

I'M A DWARF AND I'M PROUD OF IT
QUARTER MISTRESS OF GONDOR
FARAMIR'S WIFE
I MARIED HARRY POTTER
AND MY BROTHER IS DRACO MALFOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Alice Pollack
Admin
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Jeu 5 Juin - 21:52

Qu'est-ce qu'il faut chaud par ici

_________________

DAYNWASHERE @ LJ

I'M A DWARF AND I'M PROUD OF IT
QUARTER MISTRESS OF GONDOR
FARAMIR'S WIFE
I MARIED HARRY POTTER
AND MY BROTHER IS DRACO MALFOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Matthew Richardson

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 26

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Jeu 5 Juin - 21:53

Les icons

_________________

BY MATA090680 @ LJ

THE ELVES ARE GONNA WIN
QUEEN OF GONDOR
ARAGORN'S WIFE
I MARIED GEORGE WEASLEY
DIES IF JAMES SMILES TO ME
BECAUSE IT'S OBVIOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Randall Eastwood

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Jeu 5 Juin - 22:40

Déshabille moi à 3h37.

_________________

LEMONADESTAND @ LJ

I'M A DWARF AND I'M PROUD OF IT
QUEEN OF ROHAN
EOMER'S WIFE
I WAS EAT BY MICK St JONES
I AM IN LOVE WITH FRED WEASLEY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Stephen Fillmore

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 25

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Ven 6 Juin - 15:37


_________________

Paweke <3 & astryal @ LJ

THE ELVES ARE GONNA WIN
QUEEN OF FONDCOMBE
LEGOLAS'WIFE
TURN ME MICK
IN LOVE WITH JOSEF KOSTAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Pollack
Admin
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Ven 6 Juin - 20:50

Tu as trouvé ton job à ce que je vois
C'est chaud c'est chaud

_________________

DAYNWASHERE @ LJ

I'M A DWARF AND I'M PROUD OF IT
QUARTER MISTRESS OF GONDOR
FARAMIR'S WIFE
I MARIED HARRY POTTER
AND MY BROTHER IS DRACO MALFOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Randall Eastwood

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Sam 7 Juin - 12:42

Citation :
Il fut repéré, et il en garde une belle cicatrice dans le bas du ventre.
Je veux voir ça.

_________________

LEMONADESTAND @ LJ

I'M A DWARF AND I'M PROUD OF IT
QUEEN OF ROHAN
EOMER'S WIFE
I WAS EAT BY MICK St JONES
I AM IN LOVE WITH FRED WEASLEY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Alice Pollack
Admin
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Sam 7 Juin - 14:27

Ca se voit à peine que tu es allée voir Las Vegas 21 hier soir, hein

_________________

DAYNWASHERE @ LJ

I'M A DWARF AND I'M PROUD OF IT
QUARTER MISTRESS OF GONDOR
FARAMIR'S WIFE
I MARIED HARRY POTTER
AND MY BROTHER IS DRACO MALFOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Stephen Fillmore

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 25

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Sam 7 Juin - 14:46

De quoi qu'tu parles ? Laughing Arrow

_________________

Paweke <3 & astryal @ LJ

THE ELVES ARE GONNA WIN
QUEEN OF FONDCOMBE
LEGOLAS'WIFE
TURN ME MICK
IN LOVE WITH JOSEF KOSTAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Pollack
Admin
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Sam 7 Juin - 14:50

J'adore comment tu as résumé le film

_________________

DAYNWASHERE @ LJ

I'M A DWARF AND I'M PROUD OF IT
QUARTER MISTRESS OF GONDOR
FARAMIR'S WIFE
I MARIED HARRY POTTER
AND MY BROTHER IS DRACO MALFOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Stephen Fillmore

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 25

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Sam 7 Juin - 14:54

Mais j'ai pas dévoilé la fin quand même

_________________

Paweke <3 & astryal @ LJ

THE ELVES ARE GONNA WIN
QUEEN OF FONDCOMBE
LEGOLAS'WIFE
TURN ME MICK
IN LOVE WITH JOSEF KOSTAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Pollack
Admin
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Sam 7 Juin - 15:19

Oui c'est sympa, je comptais aller le voir

_________________

DAYNWASHERE @ LJ

I'M A DWARF AND I'M PROUD OF IT
QUARTER MISTRESS OF GONDOR
FARAMIR'S WIFE
I MARIED HARRY POTTER
AND MY BROTHER IS DRACO MALFOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Stephen Fillmore

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 25

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Sam 7 Juin - 15:21

C'est pour ça
J'ai pris des trucs que tu apprends dans la résumé du film

_________________

Paweke <3 & astryal @ LJ

THE ELVES ARE GONNA WIN
QUEEN OF FONDCOMBE
LEGOLAS'WIFE
TURN ME MICK
IN LOVE WITH JOSEF KOSTAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Pollack
Admin
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Sam 7 Juin - 15:25

J'ai vu la bande-annonce XD

_________________

DAYNWASHERE @ LJ

I'M A DWARF AND I'M PROUD OF IT
QUARTER MISTRESS OF GONDOR
FARAMIR'S WIFE
I MARIED HARRY POTTER
AND MY BROTHER IS DRACO MALFOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Stephen Fillmore

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 25

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Sam 7 Juin - 15:26

Et la bande-annonce aussi, ouais

_________________

Paweke <3 & astryal @ LJ

THE ELVES ARE GONNA WIN
QUEEN OF FONDCOMBE
LEGOLAS'WIFE
TURN ME MICK
IN LOVE WITH JOSEF KOSTAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Pollack
Admin
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Sam 7 Juin - 16:06

Putain mais quelle idée de lui foutre un boulot comme ça à lui, je comprends rien aux raisons qui l'ont poussé à prendre l'avion

_________________

DAYNWASHERE @ LJ

I'M A DWARF AND I'M PROUD OF IT
QUARTER MISTRESS OF GONDOR
FARAMIR'S WIFE
I MARIED HARRY POTTER
AND MY BROTHER IS DRACO MALFOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Stephen Fillmore

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 25

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Sam 7 Juin - 17:33

Putain mais t'as trois de tens'

_________________

Paweke <3 & astryal @ LJ

THE ELVES ARE GONNA WIN
QUEEN OF FONDCOMBE
LEGOLAS'WIFE
TURN ME MICK
IN LOVE WITH JOSEF KOSTAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Pollack
Admin
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   Sam 7 Juin - 17:38

Putain mais c'est compliqué arrête vous faites un club des jobs compliqués là. Putain quoi

_________________

DAYNWASHERE @ LJ

I'M A DWARF AND I'M PROUD OF IT
QUARTER MISTRESS OF GONDOR
FARAMIR'S WIFE
I MARIED HARRY POTTER
AND MY BROTHER IS DRACO MALFOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stephen FILLMORE | In an empty place   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stephen FILLMORE | In an empty place
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Stephen Weiss
» Qui va à la chasse perd sa place [Pinsk Town-Thriller Bark, Rang D, Chasseurs de Prime, Balayage de zone]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saving Grace :: Characters :: Passports-
Sauter vers: